• SHAM : Partageons plus que l'assurance
  • bandeau B-Braun
  • GE-Healthcare
  • bandeau B-Braun
  • ECM
  • Sonosite-Fujifilm
  • BANNIERE macsf
 

Comment réalise-t-on une anesthésie locorégionale ? Est-ce douloureux ?

Comment réalise-t-on une anesthésie locorégionale ? Est-ce douloureux ?

A votre arrivée au bloc opératoire, vous êtes accueilli par l’équipe anesthésique qui, par quelques questions, vérifie votre identité et s’assure de l’intervention à réaliser et du coté à opérer selon le cas.

Une perfusion est ensuite mise en place permettant de vous injecter un antibiotique si l’intervention le réclame, de vous administrer un médicament tranquillisant si nécessaire et enfin, de pouvoir faire face à toute situation imprévue. On vous branche les appareils de surveillance permettant de contrôler en permanence votre pouls, votre tension artérielle et le taux d’oxygénation de votre sang.

Le médecin anesthésiste vous place dans une position confortable (pour lui mais aussi pour vous) afin de pratiquer l'anesthésie : assis, couché sur le côté, couché sur le ventre, etc...

Après avoir désinfecté la zone  où est réalisée l’anesthésie avec un savon antiseptique spécial, le médecin anesthésiste fait souvent une petite anesthésie locale de la peau pour améliorer votre confort. Il s'agit réellement de votre confort car les techniques d'anesthésie locorégionale sont généralement assez peu douloureuses.
Il réalise ensuite l’anesthésie locorégionale en utilisant une aiguille pour injecter les anesthésiques locaux près des nerfs de la zone à insensibiliser. Il surveille ensuite la progression de l'insensibilisation de cette zone. Lorsque l'insensibilisation est totale, la zone est totalement anesthésiée et le feu vert est donné pour le début de l’intervention prévue.

Liens