• SHAM : Partageons plus que l'assurance
  • bandeau B-Braun
  • BANNIERE macsf
  • ECM
  • Sonosite-Fujifilm
  • bandeau B-Braun
  • GE-Healthcare
 

ALR en ophtalmologie

En ophtalmologie L’anesthésie topique. Elle est obtenue par dépôt d’une solution anesthésique locale sur la surface de l’œil et ne nécessite donc pas de piqûre. Elle permet d’insensibiliser la cornée et permet, chez des patients assez coopérants, de réaliser la chirurgie de la cataracte. Cette coopération est nécessaire car l’anesthésie topique ne provoque pas l’immobilité de l’œil.

C’est une méthode facile et rapidement efficace. Sa durée est de 15 minutes en moyenne et permet une récupération visuelle très rapide. Les blocs du globe oculaire. D’autres anesthésies locorégionales, nécessitant une piqûre sont réalisables. Ces techniques sont moins faciles à mettre en œuvre que l’anesthésie topique mais leur durée d’action est plus longue, l’ensemble des structures de l’œil sont concernées et enfin, le globe oculaire est immobilisé ; ces blocs permettent donc des chirurgies plus longues et plus complexes. Le bloc le plus largement réalisé est le bloc péribulbaire. De tous les blocs décrits en ophtalmologie, c’est celui qui présente le moins de risques de lésions de l’œil.

Liens